image imphp.jpg (11.2kB)



20131011convention nationale RR-ecomobilier


22 Avril 2018
Cher(e)s toutes et tous,
Eco-mobilier vous a adressé ce qu’il considère comme la version définitive de la convention couvrant la période 2018 à 2023.
Il n’y a pas lieu de se précipiter à signer cette convention pour deux raisons. D’une part, parce que cette signature doit être faite sur l’Extranet d’Ecomobilier, ce dernier annonçant l’opérabilité à partir de la mi-mai. (Les déclarations du premier trimestre 2018 seront à faire sur le même Extranet à partir du 15 juin.)
D’autre part, comme nous vous l’avions indiqué dans un mail précédent, nous sommes en profond désaccord avec le contenu de cette convention. Sur la forme, Eco-mobilier ne considère pas le Réseau comme il se doit, nous avons reçu la convention la veille du jour où elle vous a été envoyée.
Sur le fond, cette version ne reprend en rien les propositions d’aménagement que nous avions formulées en février dernier. Avec une nouvelle rédaction, Eco-mobilier entretient le flou sur les critères d’éligibilité au soutien en fonction de l’accord (contrat – convention) que la structure peut avoir avec la collectivité.
Nous avons par ailleurs appris qu’il n’y a pas pour l’instant d’accord entre Eco-mobilier et les associations représentantes les collectivités.
Nous adressons dès à présent à Eco-mobilier nos commentaires et comptons sur le rendez-vous que sa directrice nous a fixé le 3 mai prochain pour trouver une issue convenable à cette négociation. Nous vous tiendrons informé à la suite du rendez-vous de l’évolution de nos négociations et de la pertinence de signer ces conventions.
Bien cordialement,
David Romieu, Vincent Espagne, Philippe Faurient
CommentairesconventionEcomobilierVF.pdf (0.5MB)

Bonjour,
Cette note pour bien comprendre à quel jeu joue l'éco-organisme.
Nous convenons tout à l'heure de notre stratégie.
A prendre en compte : la signature de la convention sur l'extranet ne pourra intervenir qu'à partir de la mi-mai ; la déclaration du premier trimestre qu'à la mi-juin.
Et nous sommes "invités" à rencontre Dominique MIgnon le 3 mai
Vincent 20180416_Ecomobilier_convention_ESS_20182023_VFcommentaires_RRVincent1.docx (20.8kB)

- Lien vers la Discussion sur dernière interpellation de la Ressourcerie du Pont par Eco-mobilier
5 avril
Bonjour,

Avant de réagir aussi vite tu aurais pu te remémorer ce que nous avons dit mardi matin, à savoir une communication aux adhérents que Sandrine est en train de préparer ; et ce que nous avions dit au CA précédent : d'interpeller le ministère au bon moment.

J'ai passé une demi-heure au téléphone avec Bruno ce matin, puis Philippe qui m'a appelé, puis j'ai appelé David.
Eco-mobilier est passé à l'acte depuis hier sans pour autant prévenir le réseau.
Nous n'avons toujours pas la convention en main !
Philippe a eu Virginie (Eco-mobilier) au téléphone ce matin pour apprendre :
- que la convention "technique" est envoyé depuis peu au ministère pour avis ;
- qu'il n'est pas question pour l'instant de convention cadre ;
- que nous sommes invités le... 3 mai avec Emmaüs et ENVI pour "mettre les problèmes sur la table".

Dans le même temps depuis quelques jours, Sandrine commence à recevoir des déclarations trimestrielles, à la méthode ancienne.

Vu avec Philippe et David : un envoi aux adhérents est prévu d'ici 24h. Puis établissement d'une note au ministère pour le début de la semaine prochaine.

Ton adresse au président "commission partenariat ???t" n'est pas du meilleur effet, rapproché à ce David a écrit aux adhérents dans un mail très récent.

Le chantage à la benne enlevée ne tient pas la route 30'. Je rappelle que les adhérents peuvent accepter la nouvelle convention d'Eco-mobilier, sans pour autant acceptation du Réseau. Philippe et moi pensons la même chose. Si le directeur juridique l'a dit oralement, ils ne pourront enlever les bennes que là où il n'y a plus de convention.

Philippe me disait : on va arriver au cas par cas ! Prenons celui de la Ressourcerie du Pont. Ci-joint la typologie des conventions entre ressourceries et collectivités, avec l'éligibilité au soutien selon Eco-mobilier durant la convention 2011/2017. Où se situe celle entre la ressourcerie et Le Vigan ? Dans la mesure où la Ressourcerie du Pont était rémunérée l'année dernière, dès lors qu'elle signerait la nouvelle convention, elle resterait éligible au soutien.
Où se situerait celle à venir avec SYNTOMA ?
Sandrine est en train de compléter le tableau en y apportant l'éligibilité suivant le nouvelle convention dont nous n'avons qu'une version inachevée.

Antoine pourrait demander à Eco-mobilier la nouvelle convention. Ainsi nous l'aurions ! Et serions en capacité de voir précisément quelles sont les ressourceries "gagnantes" et les ressourceries "perdantes" ; d'après Sandrine 15 à 20 structures adhérentes, majoritairement des grosses qui ont emporté des appels d'offre.

La bise
Vincent


5 avril
Bonsoir il faut je crois passer une com aux adhérents des demain. Vincent Et Philippe vont nous faire des propositions
À demain
David



message_ecomobilier.m4a (55.5kB)
5 avril
re-bonjour
Eco-Mobilier vient de nous laisser un message sur notre répondeur (en pièce jointe)
ils nous demandent insidieusement de signer un contrat apparement déjà fait
aucune référence sur une convention avec le réseau national
les ressourceries vont signer si pas de positionnement/communication du réseau
et si nous perdons les bennes alors le réseau va perdre beaucoup de crédibilité auprès des adhérents
je ne comprends pas comment cela se fait que nous sommes au pied du mur sans infos stratégiques
pourtant une commission travaille dessus mais l’alerte à mon sens n’a pas été suffisante
et la communication pauvre auprès des adhérents qui vont se poser beaucoup de questions
il me semble que là c’est alerte rouge
Monsieur le président ?
Commission partenariat ????
Il ne faut pas que les ressourceries perdent leurs bennes
  • au-delà du prix faible de rachat c’est un énorme service pour ne pas multiplier les allers-retours en déchetterie et ne pas encombrer les locaux
et c’est une masse de travail qui nous est maintenant difficile de prendre en charge (réduction des contrats aidés)
si pas de commission d’urgence qui se réunit et communique des instructions nous nous verrons, comme je pense une majorité de ressourceries qui ont une benne, de résigner le contrat pour un an
Uto


8 mars 2018
Bonjour,

Péripétie en creux. Lors de notre dernier entretien avec Eco-mobilier, le 14 février, et en présence d’Emmaüs, nous avions retenu que le conseil d'administration d'Emmaüs se réunissant en semaine 10, la convention "technique" devait leur être adressée pour communication aux administrateurs ; le Réseau des ressourceries devant être en copie. Pas de communication d'Eco-mobilier !
Lors de cette même réunion, nous avons convenu de soumettre à Eco-mobilier le contenu d'une convention "cadre" entre le Réseau des ressourceries et l'éco-organisme.
Sandrine et moi avons établi le document de travail de cette convention (sur le drive), accessible ici (en pj, le même en word) :
https://docs.google.com/document/d/16YS485Dm9Wnr32gWgtNQqZi-yiYsJE6t6T-6fCrgjEc/edit?usp=sharing
L'objectif : présenter au CA les principes de cette convention. Et à Ecomobilier, en leur demandant de nous transmettre également la convention technique.
Merci d'intervenir dans le document là où bon vous semble.
Bien à vous,
Vincent


Future convention en cours




Suite appel adhérent / éco-mobilier




Bilan convention par les adhérents